Piximate aide de nombreux retailers dans leur prise de décisions stratégiques en mettant à disposition de la donnée pertinente issue de leur trafic en magasin.

Bien plus que d’obtenir de simples données de fréquentation, « scruter » les visiteurs d’un point de vente permet d’approfondir la connaissance de ses clients en dressant des profils démographiques précis et de mettre en évidence des comportements. Les retailers disposent ainsi de données pertinentes pour optimiser leurs magasins et affiner leur stratégie. Cette donnée se révèle précieuse à bien des niveaux : opérationnel, stratégique et publicitaire.

Bien que les résultats soient incontestables, force est de constater qu’encore trop peu de retailers s’y intéressent.

Pourtant, le parcours client en magasin est révélateur et doit être analysé dans son ensemble : évaluation de l’attractivité d’une vitrine, analyse du parcours entre les rayons et calcul du pourcentage d’achat. Ceci doit être vu comme un entonnoir de ventes, avec des actions concrètes à prendre et à mesurer pour optimiser le taux de conversion d’une étape à l’autre de celui-ci. Les dispositifs d’analyse de fréquentation doivent être placés aux endroits stratégiques pour fournir des données pertinentes qui permettront de prendre des actions concrètes, de les mesurer et enfin de les optimiser.

L’éventail de données récoltées est large et varié : évolution du trafic au cours de périodes données, temps d’attente, durée de visite et récurrence, engagement par rayon ou catégorie de produits, profils démographiques, lecture d’émotions, visites en couple ou en famille… Les informations récoltées permettent d’affiner à la fois l’offre et les actions. Au fur et à mesure que les retailers renforcent leur connaissance client, ceux-ci sont plus susceptibles de satisfaire la demande clients, voire de l’anticiper et d’augmenter le taux de fidélisation.

Quelles données pour qui ?

Gérants et collaborateurs en magasin

Les gérants et les collaborateurs en magasin sont en contact direct avec les clients. Il est primordial de leur fournir des renseignements leur permettant d’optimiser l’expérience client et d’offrir un service de qualité. Grâce aux données relatives au trafic, ils sont davantage en mesure de planifier les tâches et d’ajuster l’effectif du personnel en fonction du flux de visiteurs. De cette manière, le risque de voir les files d’attente s’allonger ou de manquer de temps pour conseiller les clients est réduit, ces deux éléments ayant un impact direct sur les ventes. Les gérants de magasin ont ainsi tous les éléments en main pour prendre les mesures visant à proposer une expérience client optimale.

Responsables Omnicanal

Pour éviter les risques de cannibalisation entre les magasins physiques et le site e-commerce de l’enseigne, il est capital de ne pas travailler en silos. Les données de trafic donnent une vue pertinente sur les départements et les produits qui génèrent le plus de trafic, observation qui se doit d’être rapportée pour la planification des stocks de l’e-commerce. Les données collectées en magasins sont également utiles pour s’assurer que le comportement de « showrooming » draine bien du trafic et des ventes en ligne. De même, monitorer le « click and collect » en magasin et son implication sur le taux de conversion permet d’adopter de nouvelles stratégies gagnantes pour le chiffre d’affaires global de l’enseigne.

L’équipe marketing

Les données de fréquentation ont évidemment toute leur importance pour l’équipe marketing, mais pas seulement pour les actions en magasins. Les insights ainsi collectés permettent d’évaluer la portée et l’efficacité des actions réalisées en ligne. Les marketeurs sont ainsi en mesure de déterminer quelles sont les campagnes les plus impactantes, c’est-à-dire celles qui suscitent un maximum de visites en point de vente. Mais les données de fréquentation permettent avant toute autre chose un ciblage extrêmement précis de leurs campagnes publicitaires grâce à la définition de profils consommateurs plus précis.

Immobilier commercial

Les données obtenues grâce au comptage des visiteurs fournissent des renseignements pour l’immobilier commercial. Quels sont les emplacements les plus fréquentés ? Pourquoi ? Comment augmenter le trafic dans un magasin en particulier ? Quelle est l’influence de la concurrence sur un point de vente ? Une solution pour répondre à toutes ces questions existe : l’analyse des données de fréquentation. Particulièrement intéressant pour les centres commerciaux, l’historique des données de fréquentation et de trafic permet de bien négocier les loyers commerciaux.

Merchandising

Utiliser l’espace commercial le plus judicieusement possible et optimiser le placement de produits sont essentiels pour stimuler le chiffre d’affaires. C’est le domaine d’expertise des merchandiseurs. Mettre à leur disposition des données quant au temps passé devant une vitrine ou bien l’engagement pour un produit mis en avant est indispensable pour leur permettre d’exceller. Cela leur permet de tester différents scénarios, d’ajuster une vitrine peu performante ou d’intervertir des produits mis en avant.

Véritable mine d’or pour les analystes, la data relative au trafic dans les points de vente aide les retailers à prendre des décisions judicieuses et d’entreprendre des actions qui augmenteront concrètement la satisfaction client, le taux de conversion et le taux de fidélisation. Les clients sont aujourd’hui au cœur de la stratégie des marques. Il est devenu primordial de connaître leurs besoins et leurs préférences, leur comportement de consommateurs ou encore leurs habitudes d’achat pour se montrer à la hauteur de leurs attentes.